Nos premières mesures et actions durant nos 100 premiers jours (mi-avril – mi -juillet 2020)

  • Fin des privilèges des élu.e.s : réduction des indemnités, fin des « jetons de présence »

  • 1 seule direction au sein du cabinet : Mairie et de la Métropole

  • Organisation de 3 conseils municipaux et métropolitains dont 4 décentralisés dans les quartiers et communes de la Métropole

  • Une rencontre individuelle auprès des 38 autres Maires et conseils municipaux de la Métropole

  • L'organisation de 10 réunions publiques dans l'ensemble des quartiers de la ville

  • Un audit externe des finances de la ville et de la Métropole

  • La mise en place de l'audit citoyen

  • Les 1ers jours des élu.e.s dans les services : « Vie ma vie dans mon service »

  • L'organisation de 2 jours de formation obligatoire pour les élu.e.s sur la participation des habitant.e.s

  • L'organisation de la première réunion pour la mise en place d'une commission transports

  • L'amélioration immédiat du réseau secondaire suite aux préconisations de l'association des usagers des bus d'Amiens Métropole et de Véloxygéne

  • Rendre les transports en commun plus efficace et gratuit pour les scolaires

  • L'organisation d'une dizaine de rencontres avec les associations par domaines d'interventions (enfance, jeunesse, social sport, culture, insertion, anciens combattants, centres sociaux et EVS...)

  • L'organisation de 2 ½ journées de rencontres avec les acteurs économiques

  • L'organisation de 2 ½ journées de rencontres avec les acteurs universitaires

  • L'organisation de 2 ½ journées de rencontres avec acteurs sociaux

  • L'organisation de 2 ½ journées de rencontre avec les commerçants

  • La rencontre auprès des communautés religieuses

  • La rencontre de l'ensemble des comités de quartier et des conseillers citoyens

  • 2 rencontres avec l'ensemble des agent.e.s de la ville et de la Métropole

  • 1 rencontre par domaine d'intervention au sein de la ville et de la Métropole (petite-enfance/enfance/jeunesse, sport, culture, état civil, CCAS, développement économique, services techniques, Police Municipale,…)

  • Une rencontre avec chaque organisation syndicale

  • Une 1ere rencontre pour le droit de vote des étrangers avec l'association ASECA

  • Une 1ere rencontre pour la mise en place du revenu minimum de garanti

  • Prendre un arrêté anti-glyphosate à Amiens

  • Planter 500 arbres à Amiens

  • La fermeture des bars à Saint Leu à 1h00 du matin (secteur rue Saint Leu)

  • Le doublement des effectifs au niveau du secteur médiation

  • La mise en place de reçue d'identité au niveau de la Police Municipale

  • Mise en place d'une tarification solidaire pour les accueils de loisirs et séjours de vacances de l'été 2020

  • Mise en place d'un accueil d'urgence sociale des personnes qui dorment dans les rues d'Amiens

  • Nommer les discriminations dans les supports de communication (classe, race, sexe, handicap, âge, …) de la ville et de la Métropole

  • Interdire et dénoncer toutes les publicités sexistes, racistes, ...

  • Abroger la décision du conseil municipal de faire payer le parking au CHU

Et bien évidemment,

Nous ne bouleverserons pas les dossiers en cours pour l'organisation de l'été et de la rentrée au niveau des services de la ville et de la Métropole.

 

Ces 100 premiers jours nous permettront d'aller à la rencontres des habitant.e.s par l'intermédiaire de la fête des voisins, des fêtes de quartier organisées tout au long du mois de juin, des spectacles des écoles puis des accueils de loisirs en juillet et en août...