Amiens, ville festive, populaire et culturelle

Depuis des années, Amiens bénéficie d'un réseau culturel fort reconnu, au delà de notre région. Il ne s'agira pas pour nous de bouleverser ce réseau et les créations qui l'animent mais de le rendre plus juste, plus populaire et davantage ancré avec les différents acteurs qui le font vivre.

L'éducation populaire et les pratiques artistiques et culturelles sont des leviers d’émancipation et d’épanouissement. Elles peuvent concourir à la lutte contre les inégalités, l’isolement et l’échec scolaire.

Nous soutiendrons et valoriserons davantage les pratiques « amateurs » (musique, danse, théâtre, …) et les structures d'éducation populaire (Briqueterie, Maquis Arts de la poésie, centres sociaux et culturels, ...).

Nous renforcerons le réseau des centres sociaux et culturels :

  • Pour mener une réflexion portée sur un rayonnement métropolitain plus adapté nous construirons deux équipements socio-culturels et / ou culturels en milieu rural.(lieux à déterminer suite à une étude réalisée avec les habitant.e.s et les élu.e.s des trente-neuf communes).

  • Chaque événement culturel (représentation dans un centre culturel, dans un centre social, dans la rue,...) devra être accompagné d'une médiation artistique et d'un accompagnement en amont avec le public

Nous impliquerons les habitant.e.s, les associations et les compagnies locales dans les initiatives suivantes:

  • un retour du Carnaval à Amiens

  • les fêtes populaires, les fêtes de quartier, les fêtes des voisins,...

  • la programmation du Mic Mac, de la Briqueterie,...

Tout au long du mandat et dès 2021

  • Nous maintiendrons les principaux événements culturels (festival du Film, festival de la Bande Dessinée, fête dans la ville, fête dans la rue …). Ces événements devront prendre davantage en compte les ressources locales. (auteurs, réalisateurs-trices, comédien.nn.e.s, circassien.ne.s et la danse

  • Nous réviserons à la baisse le budget de la Maison de la Culture (au niveau de la Métropole) pour plus de justice sociale au profit des structures sociales et culturelles d'Amiens (CSC Etouvie, CAPS, l'ALCO, ACIP, le Cardan, Centre culturel Léo Lagrange, Centre culturel Jacques Tati, ACIP, la Briqueterie, le Balbibus,...) et des 39 communes de la Métropole (Centre culturel Nymphéa, MPT/CS de Rivery,... ).

  • Nous réorganiserons les politiques tarifaires des services de la Métropole (Conservatoire à Rayonnement Régional, Centres culturels….).

  • Retour du carnaval

  • Nous augmenterons la subvention annuelle des associations qui luttent contre l'illettrisme, tel que le CARDAN. Nous leur proposerons d'organiser un salon du livre et de critique sociale comme celui d'Arras coordonné depuis plus de 30 ans par l'association Colères du Présent. Ce salon annuel sera co-animé par le Cardan et les différentes bibliothèques de la Métropole et d'autres partenaires avec des publics en difficulté comme elles savent le faire.

  • Amiens foisonne de jeunes ayant un fort potentiel artistique, issue des cultures urbaines et des différentes pratiques artistiques (théâtre, musique,, …), nous lancerons une bourse pour les jeunes talents (entre 3000 ,00 et 5000,00 euros pour une année)

  • Nous participerons à la valorisation des scènes ouvertes de Slam, poésie et forme esthétique urbaine organisées par l'association les Maquis' Arts de la Poésie

  • @passanslesamienois
  • @PasSansAmienois
  • Pas Sans Les Amiénois.es
  • Amiens 2020 Pas Sans Les Amienois